Table verte - Le Grand Sud prend son destin en main

Le Grand Sud prend son destin en main
Table verte du Grand Sud
Laborde, Les Cayes, 18 octobre 2016
Note de cadrage


Depuis 2013, la Table verte réunit chaque six mois les acteurs nationaux et internationaux travaillant au développement du Grand Sud. Les énormes dégâts causés par le cyclone Matthew interpellent tous ces acteurs et rendent nécessaire une concertation les impliquant tous.
La réponse d’urgence, la réponse humanitaire est en train de se mettre en place. Mais c’est aussi maintenant qu’il faut définir comment se fera la reconstruction. Le territoire du Grand Sud est un territoire fragile : c’est le chemin des ouragans et cyclones depuis toujours. Frappé par les cyclones Hazel, Cléo, et Flora qui ont laissé des traces profondes dans le territoire et dans les mémoires, le Grand Sud est maintenant frappé par Matthew. Nous savons tous que les changements climatiques vont favoriser la naissance de ces grands cyclones violents dans les prochaines décennies ; nous ne pouvons pas concevoir la reconstruction sans tenir compte de ce facteur.
La Table verte doit aujourd’hui permettre :
• De faire le bilan (nature et étendue) des dégâts causés au territoire par le passage de Matthew ;
• De donner des orientations pour la reconstruction ;
• D’aider les humanitaires à prendre des décisions qui n’entravent pas la reconstruction et qui permettent un passage harmonieux de l’urgence au développement durable.
Tous les partenaires de la Table Verte sont invités à produire les recommandations et à en faire un programme partagé par tous.