Cadastre et sécurisation foncière en milieu rural

Le dernier atelier de travail entre les acteurs étatiques du foncier (l’Office National du Cadastre, le Centre National d’Information Géo-Spatiale, le Bureau du Domaine, la Conservation Foncière, le ministère de l’Economie et des Finances), le CIAT et une équipe d’experts de la Banque Interaméricaine de Développement s’est tenu du 17 au 19 janvier 2012. C’est la dernière étape de programmation du projet Cadastre et sécurisation foncière du CIAT, qui sera financé par la BID sur dix communes haïtiennes.

Les discussions, qui ont commencé depuis plus d’un an, ont permis la définition d’un projet de sécurisation foncière sur  quatre communes du Sud : Les Cayes, Camp Perrin, Maniche, Chantal, et sur  six communes du Nord : Grande Rivière du Nord, Bahon, Ranquitte, Vallières, Sainte Suzanne et Quartier Morin. Ce projet se situe dans le prolongement du projet Cadastre et sécurisation foncière financé par la France et est structuré autour de la réalisation d’un Plan Foncier de Base.

Lors de cette étape déterminante, les dernières précisions budgétaires ont été apportées, l’ossature définitive du projet définie et le  processus de validation par la BID décrypté.

La prochaine étape décisive sera la présentation du projet au board de validation de la BID à Washington. Elle est prévue pour le 12 avril 2012.